Journal de bord du combat de Cassie, atteinte d'une leucémie aigüe lymphoblastique

Combien de fois ai-je commencé un nouvel article tout au long de ces mois de silence. Je ne compte plus. Les mots ne venaient pas, ne venaient plus. Impossible d’écrire. Et pourtant, mes pensées allaient vers vous. L’envie de vous donner des nouvelles et en même temps, une incapacité totale à m’exprimer. La page blanche quoi.

Alors, les jours, les semaines, les mois se sont lentement écoulés. Au point de voir se succéder les saisons.Ces fameuses saisons au rythme desquelles je mesure le temps qui nous éloigne du mal et nous rapproche de …. Oui, là est la question qui me ronge depuis des mois..Vers quoi allons-nous ? le meilleur ? Le pire ?

Ma précaire zénitude a été mise à rude épreuve au printemps dernier. Tout s’annonçait sous les meilleurs auspices : des résultats stables pour Cassie, une petite fille qui reprenait enfin pied moralement..Bref, le bonheur quoi. Et puis, patatras, du jour au lendemain, la chute libre. Un retour à la réalité, brutal, violent.

Un nouveau combat qui se présente. Un adversaire différent de celui que je côtoie depuis bientôt 4  ans 1/2. Un adversaire rencontré 13 ans plus tôt mais qui semblait avoir pris ses quartiers d’été depuis si longtemps que j’en avais presque oublié sa perversité et son côté sournois. Mais surtout et encore, la douleur de voir un être cher pris dans les griffes d’un mal contre lequel on est totalement impuissant.

Cet être cher à mon coeur, c’est mon papa. Mon héros, mon roc. Celui qui m’a appris que dans la Vie, rien n’est gagné mais rien n’est perdu non plus. Que la Vie est une lutte constante mais que cela en vaut la peine.

Mais quelle lutte inégale. 13 ans qu’un Parkinson précoce est entré dans sa vie. 13 ans de combat acharné pour ne rien lâcher à cette cochonnerie de maladie dégénérative, , à se battre comme un lion pour ne pas laisser 1 cm à ce mal qui grignote chaque jour un peu plus son autonomie, son indépendance, son moral.

Peut-être étais- je trop concentrée sur Cassie et son combat, me refusant à ouvrir les yeux sur ce combat parallèle que je percevais mais qui était trop dur à « voir », à gérer. Je me rends compte aujourd’hui que ma famille m’a protégé et que, « lâchement », je me suis satisfaite de ce semblant de calme, de « pause », pour n’affronter qu’un problème à la fois.

Mais c’était le calme avant la tempête. Et quelle tempête. Famille soudée nous sommes, famille soudée nous sommes restés. Nous avons fait front. Tous ensemble. Et puis, comme après toute tempête, le calme est revenu. Mais rien n’est plus pareil. La maladie est là..aucun moyen d’y échapper. Je pensais naïvement que l’enfer sur terre, nous l’avions approché avec Cassie et que nous étions en train de nous en éloigner.

Sauf que l’enfer peut revêtir milles visages. Et qu’il n’en existe pas un mais bien plusieurs. Ils ne sont pas comparables mais aucun n’est préférable à l’autre, croyez-moi. J’admire mes parents et le courage qui les anime.

Alors, depuis ce printemps chaotique, j’avance au côté des miens. Je me remplis de tous les petits bonheurs que nous offre le quotidien. Je vivais déjà l’instant présent avec intensité. Mais comme quoi, on peut toujours mieux faire. :). La preuve aujourd’hui où un nouveau palier a été franchi.

IMG_0061

L’été et l’automne 2012 ont été dédiés à l’amitié, aux vacances en famille, aux plaisirs simples.

IMG_0059

Les châteaux de la Loire, le Puy du fou (un pur bonheur), la Touraine (un merci tout particulier à nos tourangeaux préférés sans qui rien n’aurait été possible),  Lyon, son parc, ses monuments et spécialités culinaires ( je connais des bourguignons et des drômois qui ont particulièrement apprécié la cuisine traditionnelle lyonnaise ), Paris et ses musées et monuments (spéciale dédicace à l’AMPC) …20121201-011606.jpgNous n’avons rien épargné à nos filles.:). Le rythme est soutenu mais elles en redemandent. Encore et encore. Toujours partantes, sac sur le dos et casquette vissée sur la tête.IMG_0062

Et puis, il y a quelques jours, nous avons fêté les 8 ans de miss Cassie. ❤

Beaucoup d’émotions. Il y a 4 ans 1/2, je ne m’autorisais même pas à y penser..Et pourtant, les faits sont là …et bien là.

Cassie grandit à l’image des autres petites filles de 8 ans. Plus rien ne la distingue des autres enfants. Plus rien sauf peut-être ce sourire si particulier qui la caractérise et que régulièrement, on me fait remarquer. Ce sourire qu’elle adresse à qui le veut, pour tout, pour rien..Sans retenue. Avec générosité. Je ne m’en lasse pas.20121201-011705.jpg

Plus que quelques semaines et ce sera Noël et les vacances en famille. J’ai hâte. Mes filles me manquent. J’ai déjà plein de projets en tête. Boulimique de Vie ? Je crois que l’on peut dire ça :). :). Mais c’est une maladie que je souhaite à tout le monde.

A très vite pour des nouvelles.

Publicités

Commentaires sur: "ET 2012 SE TERMINE DOUCEMENT …" (13)

  1. Je viens juste de voir votre blog. j’espere que pas de nouvelles veut dire bonne nouvelle. biz
    isabelle

  2. coucou, alors a défaut d’avoir trouvé comment vous envoyer directement un mail, je vous met un petit commentaire 🙂
    j’ai découvert votre blog il n’y a pas longtemps, et j’ai lu l’histoire de cassie depuis le début. j’ai découvert une petite fille trèèèèèèèèèèèèès courageuse et très mignonne aussi. elle a subit tellement d’épreuve, et elle garde toujours le sourire. je l’admire. voila, sinon j’espère que vous allez bien et que cassie va bien depuis décembre. je vous donne mon adresse mail si vous avez envie de papoter. lisa-c.horse.bestfriend@hotmail.fr
    ps: j’ai cru comprendre que vous n’habitez pas loin de crest? je vais en vacance la-bas tous les ans, alors peut-être qu’un jour nous aurons l’occasion de se croiser?
    bisous a tous les 4 et pleins de bisous a cassie!
    a bientot,
    lisa-christianne.

  3. Bonjour Patricia.
    Je me doute qu’avec ton papa ce n’est pas évident mais il est humain que l’on t’es un peu préserver… Le combat de Cassie et sa famille est admirable et il faut continuer. La vie c’est l’espoir, alors accroche-toi.
    Ta puce est belle et c’est vrai qu’on peut y lire pleins de choses dans ses yeux… Ce sont les messages de nos enfants courage!
    Caroline aussi est pleine de vie et c’est un vrai bonheur. Demain, nous aurons les résultats de son bilan de fin de traitement. On approche du but…
    Je continue de penser à toi et Cassie bien fort! Gros bisous et passez de bonnes fêtes! Ce sont des moments importants en famille…

    • Coucou Celine. J ai vu les résultats de Caroline. Trop contente pour ta famille et surtout ta puce. Les fêtes vont etre belles. Chez nous Noel se prépare doucement. Plein de bisous et a très vite pour des nouvelles.

  4. Bonsoir, contente et heureuse de vous lire et de savoir que Cassie va bien. Elle devient de plus en plus belle. Et son sourire est vraiment rayonnant. Désolé pour votre papa je vous souhaite beaucoup de courage.
    Je vous souhaite de passer de très bonne fetes de noel (mais je sais que comme nous et comme chaque famille qui est passé par la maladie vous savez au combien il est important de profiter de chaque jours.
    Gros bisous à vous et toute votre petite famille

    • Celine, comment va Matheo ? Moi aussi je pense souvent a vous. Passez de belles fêtes mais pas besoin de le dire n est ce pas ;). A tres vite avec des nouvelles de Matheo, j y compte. Plein de bisous a toute la petite famille.

  5. enfin des nouvelles, j’avais perdu le lien de ce blog (suite à un souci d’ordi), et j’avais tres peur d’avoir raté un episode

    meme si elles ne sont pas excelentes pour toi
    comme tu le dis il y a plus de 4 ans tu n’esperais pas ou ne pouvais immaginer feter les 8 ans de cassie
    c’est chose faite
    et avec son sourire Cassie elle ouvrira bien des portes et des coeurs
    tu as une petite (oups non à 8 ans nous sommes grandes me dira t elle) fille formidable

    je suis sure qu’elle sera bien gatée par le pere noel, tiens d’ailleurs elle a commandé quoi votre belle puce ???

    nous vous souhaitons de tres bonnes fetes de fin d’anneées

    et esperons réellement vous revoir vite
    j’aimerais tant renoué avec toi autrement que par ce blog

    bisous à tous

    • Sandrine, l année a été plus difficile que prévue mais ce sera avec plaisir pour se revoir. Donnes moi tes dispo et on fixe une date. De belles fêtes avec ta petite famille en attendant.

  6. je sais pas quoi dire, a part qu’a chaque fois que je lis un de tes « articles » je suis touchée.
    je vous fait a tous les 4 des énormes bisous et vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année!

  7. bonsoir je suis contente d’avoir des nouvelles de votre fille et de votre famille,cassie est une trés belle petite fille souriante épanouie,elle s’est bien battue il n y a pas trés longtemps que j ai découvert votre blog mais je me posais des questions me demandant si vous alliez bien voià je suis rssurée je vous souhaite à tous une bonne soirée bisous

    • Merci Brigitte. Votre dernier message a contribué avec d’autres à me pousser à reprendre l’écriture. Merci sincèrement pour l’intérêt que vous portez à notre petite fille et son combat, à notre famille. Cassie est toujours sous surveillance médicale. La rémission est moralement un véritable chemin de croix mais on s’accroche coûte que coûte. Je vous promets de donner des nouvelles très vite. Passez de très belles fêtes de Noel. Plein de bisous drômois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :